Sorgin  Gaua

Le samedi 31 Octobre, une centaine de personnes ont répondu à l'invitation de l'association Karaban'Art pour voir revivre La « Maison des sorcières » l'espace d'une soirée.

Le samedi 31 Octobre, une centaine de personnes ont répondu à l'invitation de l'association Karaban'Art pour voir revivre La « Maison des sorcières » l'espace d'une soirée. L'ensemble des membres du collectif, artistes, artisans, animateurs, bénévoles, s'est mobilisé pour proposer un moment de fêtes pour petits et grands. Maquillages, animations scientifiques, installations multimédia, conte et jeux de piste se sont déroulés dans le jardin et la Maison Burlaztegia. Cette dernière ayant été aménagée de façon que les invités puissent s'immerger dans l'univers mystérieux et fantastique d'une maison de sorcière d'antan.

Le collectif n'avait pas non plus oublié de faire référence au tableau de Pablo Tilliac auquel la Maison Burlaztegia doit son nom de maison des sorcières.

La soirée s'est terminée autour d'une très bonne soupe mitonnée par des membres du collectifs et des bénévoles avec des légumes bio offerts par le magasin L'Eau Vive à Bidart.

La réussite de cette première entraînera sûrement une nouvelle édition de Sorgin Gaua qui verra le retour des fantômes et sorcières au Bas-Cambo.

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.