L'actu...

Sorgin Gaua

Sorgin gau est né de l'idée du collectif Karaban'art d'inviter les habitants de Cambo à participer à une manifestation ludique sur le thème des sorcières.

 

C'est en s'intéressant au tableau de Pablo Tillac que l'idée est venu.On savait déjà que la maison Burlaztegia, ou "Bubu" était également connue comme étant la maison des sorcières. Et c'est justement le tableau de Tillac, mettant en scène des sorcières un lendemain de Sabbat, qui semblerait lui avoir donné ce surnom. Certain(e)s savent également que la maison est habitée de personnages invisibles...

La thématique des sorcières est abordée relativement souvent au pays basque, les représentants comme des êtres maléfiques. Ces légendes qui sortent principalement de l'imaginaire collectif, méritent d'être mises en scène de manière ludique et nous permettent de sortir de notre ordinaire pour aller vers un monde extraordinaire : place aux déguisements, maquillage, objets bizzares et photos sinistres...

Quelle meilleure journée que  le 30 octobre pour offrir une  alternative à une fête importée des Etats Unis.

Lucas Lambs, plasticien du collectif, est en charge de préparer une ambiance lugubre et drôle, afin d'accueillir les visiteurs sans pour autant leur faire peur. Peut être même que certains endroits seront réservés pour les plus grands...

Des animations auront lieu à partir de 15h : maquillage, photomatronche, fabrication de baguettes magiques, grand jeu de piste, conte et autres surprises.

Durant la semaine des vacances, des ateliers seront proposés par les intervenants de la structure, avec pour thème...Sorgin Gaua. La famille Adams est en villégiature au Bas Cambo, à partir du 31 octobre... Venez la rencontrer...

 

En cas de pluie, l'évènement sera maintenu à l'intérieur et les activités quelques peu réduites.

C'est la rentrée !